Unity - Effets visuels avec le système de particules

Questions/Réponses

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Ce chapitre conclut la série sur les systèmes de particules dans Unity.


Vous pouvez retrouver les autres épisodes de cette série dans le sommaire dédié.

II. Vidéo


Unity - Effets visuels avec le système de particules - Questions/Réponses


III. Résumé

  • Si la caméra est loin du système de particules, est-ce que l'impact sur les performances est diminué ?

Vous devez effectuer vous-même le mécanisme masquant ou diminuant le niveau de détail suivant la distance de la caméra.

  • Est-il possible d'utiliser le système de particules pour des choses complexes ?

Oui, notamment pour des projectiles. Il est possible de connecter les collisions produites par les particules à un script comme vous le feriez pour n'importe quel autre objet. Il est aussi envisageable de produire des foules avec le système de particules. Remplacez l'image affichée par des sprites d'un personnage. Toutefois, le comportement voulu pour une foule est souvent plus organisé que celui pouvant être appliqué aux particules.

Dans le module « Renderer » il est possible de choisir de générer des modèles 3D.

  • Quel est l'impact de l'utilisation des lumières sur les performances dans un système de particules ?

Il est préférable d'utiliser le moins de lumières possible dans un système de particules. Chaque lumière nécessitera du temps de calcul.

  • Est-il possible d'utiliser le système de particules pour des nuages ?

Oui, mais il faut toujours vérifier l'impact sur les performances grâce au profiler.

IV. Commenter

Vous pouvez commenter et donner vos avis dans la discussion associée sur le forum.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2017 Unity Technologies. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.